Qui chante la Lune

Qui Chante la Lune


Oeuvre complexe à écrire... Je sais que ça n'en a pas l'air comme ça, mais je tente de préserver un équilibre assez instable entre le coté lecture pour adolescent et fantasy tout âge confondu. C'est un écrit que je considère comme un enfant... Plus on avance dans la narration, plus ce drôle d'individu évolue, grandit, et finira par devenir adulte (le livre autant que son héros). J'espère que cette croissance se ressentira une fois l'oeuvre complète, car pour le moment "Qui Chante la Lune" n'est passé que du stade d'enfant à adolescent, puis au très jeune adulte.

Toujours est-il que ça n'explique pas son origine ! Qui Chante la Lune est né grâce aux défis "Ecrire un récit de guerre", "Faire d'un Prologue tout un livre", et un dernier que je ne vous révèlerais pas au risque de vous spoiler ("Faire d'un Prologue tout un livre" est déjà suffisament révélateur à mon goût). Une fois ces défis choisis et mis sous mon nez, l'inspiration c'est montrée assez timide... J'ai créé la carte du Royaume des Hommes, ce qui m'a soufflé les grandes lignes du conflicts Roy/Volares. L'ambiance générale de cet écrit était imposé par "Ecrire un récit de guerre", mais j'ai ajouté un aspect  pour le moment très discret sur le domaine de la Forêt, que je voulais angoissante, mystérieuse.

Je suis finalement tombée sur un texte relativement court que j'avais écrit sur un coup de tête, comme un très long Coin de Table. Ce texte racontait l'histoire d'une jeune fille (et je n'en dirais pas plus... Rapport au deuxième défi) dans un contexte de guerre assez vague. Le récit est parsemé de sous-entendus maladroits qui laisse présager un monde aux fondations lourdes et solides... Non expliquées. J'ai donc décider de recycler ce texte pour écrire Qui Chante la Lune.

Ce texte est depuis devenu un melting-pot entre les trois défis cités plus haut, et l'écriture vibrante de vie et de passion (et en conséquence maladroite) susurrée par les premiers albums d'Era. J'ai depuis pris l'habitude de réécouter ces albums lorsqu'un passage m'est difficile dans l'écriture de Qui Chante la Lune, et je vous propose d'essayer une fois de faire de même en lisant un chapitre. Votre vision en serait peut-être changée !

 

Locian est un prénom purement auditif. Il n'a aucun sens caché pour une fois. J'aime la sonorité "ciane", qui rend ce prénom très doux pour un épéiste.

Milo est, de manière très contradictoire, un prénom tiré du dessin animé "Atlantis, l'Empire Perdu". Il y désigne le héros, un intellectuel littéraire maladroit, maigrelet, pacifiste, et maladroit au possible. C'est un film de mon enfance que j'apprécie beaucoup, et ce prénom m'est resté non pas pour désigner la bêtise naturelle ou le coté littéraire du personnage, mais plutôt comme désignation de la douceur. Une qualité que "mon Milo" est en train de perdre au fil des batailles, mais qui restera jusqu'à la fin sa principale arme contre tous les maux qui l'affligent.

Volare est lui aussi un terme sonore. Dur, tranchant, je le voulais à l'image du peuple qui le porte. Mais à la base, c'était un nom très mineur pour désigner la troupe qui à piller Lusana (la "capitale entrepôt") : Vol-eurs, Vol-ares.

Ragnya, le chef des Volares justement, est un terme quenya (haut elfique selon Tolkien) voulant dire "l'Errant, errer". Une image qui correspond entièrement à ce personnage qui vous est, pour le moment, parfaitement inconnu. Pour vérifier l'origine de ce nom, il vous faudra lire la suite de Qui Chante la Lune !

Et le dernier, qui n'est pour le moment jamais apparu dans le texte (mais c'est pour bientôt j'espère !) : Elena. A la base, ce personnage s'appellait "Isile", qui veut dire la Lune en quenya. Mais premièrement, les amateurs de fantasy connaissent tous "Isildur" et c'ets un prénom que je trouvais trop hors contexte. Je l'ai donc renommée Elena, car "Elen" en quenya veut dire l'étoile. L'idée reste dans les astres nocturnes, et Elena est la raison du titre de cette oeuvre... De plus, entre "Elena" et "Hélène", je préfère le prénom Elena, d'où mon choix.

Je vous invite donc à lire la suite de Qui Chante la Lune pour découvrir qui est le second personnage principal qui donne au texte tout son sens !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site